Devise : 

S'inscrire au bulletin d'information
Courriel
Service à la clientèle<><><>



DVD Viens, Seigneur, viens!
Code : 
JV-37

Documentaire ou conférence Nous sommes tous en attente de quelque chose. Parfois, hélas, ces attentes sont douloureuses. Prenons exemple sur Marie qui vit paisiblement l’attente, qui s’abandonne entièrement à Dieu et lui fait confiance. C’est un appel à être sûrs de son pardon et de son amour! Cette conférence ...

Plus de détails »

DVD Viens, Seigneur, viens!

22,00 /UN
11,00 /UN


Qté disp. : 1
Disp. : En inventaire  

Tous les produits en promotion

Lettre pastorale sur la liberté de conscience et de religion

Lettre pastorale sur la liberté de conscience et de religion
Cliquer pour agrandir
Code de produit :
184825

Ce produit est en promotion. Cliquez ici pour voir tous les produits en promotion.
Prix :
2,25 /UN
1,13
 /UN
Prix en EURO : 
1,55

Qté : 
Qté disponible : 7
Disponibilité : 
En inventaire  



Parlez à un ami de Lettre pastorale sur la liberté de conscience et de religion

Dans cette lettre pastorale, le Conseil permanent de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) explique pourquoi la liberté de religion et la liberté de conscience sont nécessaires au bien commun d’un pays comme le Canada, où la diversité religieuse est la norme. Ces libertés ne sont pas concédées par l’État, la société ou quelque autorité humaine : elles appartiennent à chaque individu en vertu de sa nature humaine. Aussi le fait de méconnaître ou de réprimer ces libertés porte-t-il atteinte à la personne et, par conséquent, à la société dans son ensemble. La liberté de conscience est indispensable à la recherche de la vérité et à l’adhésion à la vérité. La liberté de religion n’est pas simplement le droit à la liberté de culte; elle comprend aussi le droit de vivre sa foi sur la place publique.

La lettre pastorale, qui s’adresse à toutes les personnes de bonne volonté, appelle les catholiques, tous les croyants et même les non-croyants 1) à réaffirmer le droit qu’a la religion d’intervenir sur la place publique, 2) à promouvoir de saines relations entre l’Église et l’État, 3) à former les consciences selon à la vérité objective et 4) à protéger le droit à l’objection de conscience. La lettre invite aussi toutes les communautés croyantes à contribuer à la formulation des politiques publiques et du bien commun, et elle conclut en exhortant les croyants à demeurer fidèles à leurs convictions et à en témoigner publiquement, au risque même d’avoir à souffrir pour leur foi.




Lettre pastorale sur la liberté de conscience et de religion